Yaourt végétal

yaourt végétal

Je ne sais si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, mais en stories, je partage souvent mes tests recettes. Il y a peu, j’ai demandé à mes abonné(e)s si une recette de yaourt végétal les intéresserait. La réponse fut positive.

J’ai réalisé plusieurs tests au cours des dernières années. Allant d’un mélange lait de souchet-sarrasin, du lait de coco seul, etc. Les conclusions que j’ai obtenu sont:

  • pour avoir une belle texture il faut tout de même un lait végétal assez gras. Autant dire que celui souchet-sarrasin ne m’a pas du tout convaincu.
  • Qu’utilisé seul, le lait de coco, en boîte, donne une croûte assez épaisse sur le dessus. Normal, le lait de coco est assez gras.

Je rappelle que les laits végétaux pour un yaourt familial ne doivent pas contenir de fruits à coque. Et oui, les allergies de mon fils nous obligent à supprimer cette option. Mais je dois dire que j’aurais été bien tentée par un test avec du lait de cajou maison. Mon mari fait parfois du lait de cajou pour lui et la texture est plus que convaincante.

Revenons à mes yaourts. Je vais aborder les points suivants :

  • goût et texture : je ne voulais pas d’un yaourt ou la saveur coco était plus que dominante. Trop de gras également en bouche. J’ai donc fait le choix d’utiliser 1 boite de lait de coco que je coupe avec 200 g de crème de chanvre de la marque Sojade. Cela atténue bien le goût coco et en plus, je ne me retrouve pas avec une croûte peu épaisse sur le dessus. Elle y est mais très légèrement.
  • Pour faire un yaourt il faut un ferment lactique. Soit ceux en sachets achetés en commerce,  soit un yaourt végétal que vous gardez pour en refaire. C’est ce que j’ai fait ici. J’ai utilisé un yaourt maison. En temps normal, il faut 1 yaourt pour 1L de lait de vache. Seulement je trouve qu’avec du végétal, cela change. Du coup, je part pour 1 yaourt pour 500 ml de mélange coco-chanvre.
  • Il faut épaissir la préparation pour qu’elle ait une bonne texture. Alors, j’utilise à la fois de la fécule de maïs et de l’agar agar. Je fais bouillir mon lait de coco avec la fécule et l’agar agar pour 2 raisons. La fécule, en cuisson, va épaissir et l’agar agar a besoin de bouillir pour donner son rôle de gélifiant. MAIS ATTENTION, il ne faut surtout pas que le ferment ou le yaourt qui joue le rôle du ferment, soit mis à ébullition. Un yaourt fermente autour de 40°, s’il arrive à ébullition il perd son rôle de ferment.
yaourt au lait végétal

Vous obtiendrez ainsi entre 5 et 6 yaourts, tout dépend de la taille du pot. Une fois que vous avez fait bouillir le mélange coco fécule et agar agar, il faut le laisser refroidir puis ajouter la crème de chanvre. Quand ce mélange est bien refroidi vous ajoutez le yaourt ou 1 sachet de ferment lactique.

La recette est simple. Elle reste gourmande et d’une texture hyper agréable. J’espère qu’elle vous satisfera.

A présent, place à la recette.

Belle journée gourmande sans allergènes.

La recette

Yaourt végétal
Allergène présent: aucun des 14 allergènes majeurs

Garantis sans blé/gluten, soja, fruits à coque, lait, œuf…..

Ustensiles : une casserole – un fouet – une balance – une yaourtière

Temps de préparation : 15 / 20 min

Ingrédients:

  • 300 ml d’une boite de lait de coco bien secouée
  • 200 ml de crème de chanvre
  • 35 g de fécule de maïs ( pas de pomme de terre ni de tapioca)
  • ¼ c à café d’agar agar
  • 1 c à soupe de sucre glace ( facultatif)
  • 1 yaourt végétal ou 1 sachet de ferment lactique

Dans la casserole, mettez la fécule, l’agar agar et le sucre glace. Versez le lait de coco tout en fouettant, pour éviter les grumeaux. Portez le mélange sur feu doux, sans cesser de mélanger. Laissez bouillir 1 petite minute.

Eteignez le feu et laissez tiédir. Ajoutez la crème de chanvre. Mélangez.

Un fois ce mélange froid, ajoutez le ferment ou le yaourt végétal. Mélangez.

Placez les pots de yaourts dans votre yaourtière. Remplissez les au ¾.  Lancez le programme pour 8H00.

Mettez au réfrigérateur avant de les savourer.

Savourez !!

PS: j’attire votre attention sur l’utilisation de la fécule de tapioca et pomme de terre dans les crèmes. J’ai testé les 3 avec celle de maïs. Je peux vous garantir que j’ai déjà jeté ou manger sans que cela soit agréable des préparations réalisées avec tapioca et pomme de terre ( on parle bien en desserts lactés) . Ces fécules donnent un côté filandreux, gluant aux crèmes etc. Ce qui n’est vraiment l’effet recherché. Donc à bannir. Je le dis car j’ai testé et je n’en suis pas du tout convaincu. 

4 réflexions au sujet de « Yaourt végétal »

  1. Moi je fais directement des yaourts soja, avec un litre de lait de soja et une yaourt soja, rien d’autre

Laisser un commentaire